POLITIQUE


Le développement des relations éducatives entre l’Azerbaïdjan et la France au menu des discussions

Bakou, 16 janvier, AZERTAC

Lors de sa visite de travail en France, Elmar Mammadyarov, ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, s’est entretenu avec Mme Frédérique Vidal, ministre française de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Pendant la rencontre, les ministres se sont félicités du développement de la coopération entre les deux pays dans tous les domaines, y compris celui de l’éducation.

Le ministre Elmar Mammadyarov a fait savoir que sous la République démocratique d’Azerbaïdjan, dont le centenaire serait célébré en 2018, environ 50 étudiants azerbaïdjanais avaient fait leurs études dans différentes universités françaises, soulignant que la coopération entre l'Azerbaïdjan et la France dans le domaine éducatif avait des racines historiques et symboliques. À ce titre, il a ajouté que les étudiants avaient été spécialisés dans la construction navale, la médecine, la physique et la chimie, ainsi que la géologie aux universités à Paris, à Nancy, à Lyon, à l’Ecole technique supérieure privée à Toulouse, ainsi qu’à l’Ecole de tissage de Nancy.

Les ministres ont également indiqué la nécessité de poursuivre la pratique réussie dans l’enseignement mutuel de la langue et de la culture. À cet égard, l'inclusion de la langue azerbaïdjanaise dans les programmes éducatifs de l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), l'ouverture du Lycée français de Bakou et l'élargissement de l'enseignement du français en Azerbaïdjan ont été hautement appréciés.

La création et l’activité de l’Université franco-azerbaïdjanaise ont été qualifiées de bon exemple de la coopération entre l’Azerbaïdjan et la France dans le domaine concerné.

Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a dit que les programme de bourses accordées par le gouvernement français aux citoyens azerbaïdjanais étaient l’un des axes de coopération entre les deux pays et a exprimé l’intérêt de l’Azerbaïdjan pour la croissance de leur nombre.

Pour sa part, Frédérique Vidal a souligné que 50 bourses d'études avaient été attribuées à l’Azerbaïdjan et l’échange d’étudiants dans le cadre du programme Erasmus s’était poursuivi avec succès en 2017.

En ce qui concerne l’invitation du ministre Elmar Mammadyarov aux étudiants français pour faire leurs études et mener des recherches en Azerbaïdjan, F. Vidal a dit que cette proposition pourrait être intéressante et la France était prête à la coopération en la matière.

Les ministres ont également discuté de l’expansion de l'utilisation des archives, en tenant compte de la coopération entre l’Université de Strasbourg et l’Université des Langues d’Azerbaïdjan, de la présence des documents reflétant l’activité du gouvernement azerbaïdjanais en exil en France dans les archives françaises, ainsi que de la conservation des documents diplomatiques, culturels et autres relatifs à la France dans les archives azerbaïdjanaises.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules