ACTUALITES OFFICIELLES


Entretien de la première vice-présidente azerbaïdjanaise avec le président du Sénat français

Paris, 12 mars, AZERTAC

La première vice-présidente de la République d’Azerbaïdjan, Mehriban Aliyeva, s’est entretenu, mardi 12 mars, à Paris, avec le président du Sénat français Gérard Larcher.

Le président du Sénat français Gérard Larcher a accueilli la première vice-présidente azerbaïdjanaise Mehriban Aliyeva.

Mehriban Aliyeva a salué le président du groupe d’amitié France-Azerbaïdjan et quelques conseillers.

Puis, un entretien s’est tenu entre la première vice-présidente azerbaïdjanaise Mehriban Aliyeva et le président du Sénat français Gérard Larcher.

Gérard Larcher a évoqué le haut niveau des relations entre les deux pays. Evoquant avec plaisir le déplacement du président Ilham Aliyev à Paris en juillet dernier, le président du Sénat a souligné que la première vice-présidente Mehriban Aliyeva avait également apporté une grande contribution au développement des relations franco-azerbaïdjanaises, qu’elle avait de grands mérites dans les domaines de la culture, de la science et de l’éducation. Il a noté que le droit de vote avait été accordé aux femmes en Azerbaïdjan avant la France. Notant que la France était intéressée par le développement de la coopération Azerbaïdjan-Union européenne, le président du Sénat a abordé le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan concernant le Haut-Karabagh et a fait savoir que son pays, en tant que coprésident du Groupe de Minsk de l’OSCE, était en faveur du règlement pacifique du conflit.

La première vice-présidente Mehriban Aliyeva a fait savoir que sa visite en France avait été réussie et qu’elle avait tenu une série de rencontres fructueuses en marge de ce déplacement. Indiquant le haut niveau des liens bilatéraux entre les deux pays, la première vice-présidente azerbaïdjanaise a dit qu’il y avait un grand potentiel en termes de coopération. Quant à l’importance de développer encore davantage la coopération économique azerbaïdjano-française, Mehriban Aliyeva a appelé les entreprises françaises à être plus actives en Azerbaïdjan.

« Aucun projet n’a pas été réalisé dans la région sans la participation de l’Azerbaïdjan », a dit Mehriban Aliyeva, ajoutant que son pays jouait un rôle important dans l’assurance de la sécurité énergétique de l’Europe. « Les relations de l’Azerbaïdjan avec l’Union européenne sont excellentes elles aussi », a estimé Mehriban Aliyeva, avant d’avoir souligné l’importance de la signature du document sur les Priorités de partenariat.

Ayant souligné la nécessité du règlement rapide du conflit du Haut-Karabagh par voie pacifique et négociée dans le cadre des normes du droit international et de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan, Mehriban Aliyeva a noté que ce conflit constituait une menace sérieuse pour le développement et la sécurité de l’ensemble de la région.

A l’issue de la rencontre, la première vice-présidente Mehriban Aliyev a signé le livre d’or du Sénat français.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter