ACTUALITES OFFICIELLES


Le président Ilham Aliyev a reçu le secrétaire général du Conseil de coopération des Etats turcophones VIDEO

Bakou, 7 octobre, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu le 7 octobre Baghdad Amreev, secrétaire général du Conseil de coopération des Etats turcophones.

Ayant salué l’invité, le président de la République a dit : « Je suis heureux de vous revoir à la veille du prochain sommet du Conseil de coopération des États turcophones. C’est une bonne occasion de discuter des dernières étapes des préparatifs de cet événement important. On se prépare activement. Je suis convaincu que le sommet se tiendra à un niveau élevé et que nous entrerons dans une nouvelle étape en ce qui concerne la coopération de nos Etats ».

« Notre champ de coopération s’élargit ces dernières années. Il est réjouissant de voir les pays frères rejoindre nos initiatives. Ce sera déjà le dixième sommet. Dix ans avant, à Nakhtchivan, nous avons décidé de créer le Conseil de coopération des Etats turcophones. Comme vous le savez, ce n’est pas pour la première fois que l’Azerbaïdjan accueille les chefs des Etats frères. Donc, je suis sûr que le sommet se tiendra avec succès », a ajouté le chef de l’Etat.

Le secrétaire général du Conseil de coopération des Etats turcophones, Baghdad Amreev, a d’abord remercié le président Ilham Aliyev de l’avoir reçu. « Vraiment, le sommet approche. J'ai vraiment besoin de vous faire part des travaux en cours et de ce que nous pourrons faire avant le sommet. Tout d’abord, je dois dire qu’en général, l’Azerbaïdjan occupe une place particulière dans le processus de l'unité turcique. L’accord a été conclu à Nakhtchivan, terre azerbaïdjanaise. Le Conseil de coopération des Etats turcophones est opérationnel depuis déjà dix ans. Cela a été une période de développement. Nous avons maintenant terminé cette période grâce à votre volonté politique et aux décisions importantes que vous avez prises pour la formation de l’unité turcique. Nous avons terminé la période de formation et d'établissement. Et maintenant, nous passons à une nouvelle phase - celle de grande intégration», a estimé le secrétaire général.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter