CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président Ilham Aliyev assiste à l’ouverture du débat général de la 72e Assemblée générale de l’ONU VIDEO

New York, 19 septembre, AZERTAC

Le débat général de la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies a été lancé à New York mardi 19 septembre.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, la première dame Mehriban Aliyeva et Leyla Aliyeva ont assisté au débat général.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a prononcé une allocution à l’ouverture du débat général. Il a souligné qu’il existait actuellement de nombreux problèmes dans le monde, ajoutant que la confiance entre les pays avait diminué. Le Secrétaire général des Nations Unies a abordé l’accroissement du nombre des réfugiés, les défis migratoires, le trafic d’êtres humains, le changement climatique et d’autres problèmes globaux existants, se déclarant convaincu que c’était ensemble qu’on pouvait atteindre la paix et rétablir la confiance réciproque.

Le président de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU, Miroslav Lajçak, a dit que les conflits qui se déroulaient dans le monde nuisaient le plus les gens simples. Il a partagé ses avis concernant la pauvreté, le changement climatique, les défis du terrorisme international, marquant que ces problèmes avaient un impact direct sur la vie des gens. Miroslav Lajçak a indiqué que l’assurance de la paix et l’élimination des guerres devaient constituer les priorités des Nations Unies.

Ensuite, le président de la République fédérative du Brésil, Michel Temer, a partagé ses opinions sur les sujets discutés.

Le président américain Donald Trump a abordé la nécessité de rendre plus efficace l’activité des Nations Unies. Il a souligné que les Etats devaient défendre les intérêts et l’avenir des peuples. Le président des Etats-Unis a dit qu’on devait œuvrer ensemble et s’unir contre les menaces. Donald Trump a exprimé sa gratitude à la Turquie, à la Jordanie et au Liban pour avoir accueilli des réfugiés syriens.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter