CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président de la République reçoit les participants de la 78e réunion du Conseil des commandants des gardes-frontières de la CEI VIDEO

Bakou, 18 octobre, AZERTAC

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a reçu, mercredi 18 octobre, les participants de la 78ème du Conseil des commandants des gardes-frontières des pays de la CEI.

Le président Ilham Aliyev s’est dit heureux de saluer les participants de la réunion et de la tenue de cet événement en Azerbaïdjan, ajoutant que ce n’était pas pour la première fois que son pays accueillait ce genre d’événement. Il a dit que cela renforçait la coopération non seulement entre les services de gardes-frontières, mais aussi entre les pays.

Le président de la République a dit que l’Azerbaïdjan participait activement aux entreprises importantes dans l’espace de la CEI, la présence active de son pays au récent Sommet de Sotchi de la CEI. « Certainement le renforcement de la sécurité, de la défense des frontières revêt une importance cruciale pour tous nos pays, parce que cela constitue la base de la sécurité de nos pays et de nos peuples. En Azerbaïdjan, une très grande attention est accordée au développement de l’infrastructure du service des gardes-frontières. Je considère que ce domaine constitue l’un des plus importants en matière de renforcement de la sécurité », a-t-il marqué.

« Il est regrettable que des risques s’accroissent dans la région où se situent nos pays, ainsi que dans le monde entier. C’est pour cette raison que, bien sûr, la coordination des efforts, l’échange d’information et la lutte conjointe contre les situations dangereuses sont le garant de notre sécurité. En Azerbaïdjan, la situation est stable, le pays se développe avec succès, il n’y a pas de menace intérieure et de danger potentiel. Donc, nous devons faire tout notre possible pour les éléments dangereux ne franchissent pas nos frontières. Nous l’assurons sans doute par nos forces armées, en coordination avec les pays de la CEI », a précisé le président Ilham Aliyev.

Le chef de l’Etat a insisté sur la lutte contre le terrorisme international. Il a dit que la lutte contre l’extrémisme, la criminalité organisée, le trafic de stupéfiants constituait le sujet le plus actuel pratiquement à tous les sommets. « Certes, nos pays doivent prendre des mesures de rétorsion adéquates face à ces menaces et dangers contemporains. Je suis ravi que la situation soit assez stable dans l’espace de la CEI. Nous devons, sans doute, renforcer la sécurité de nos pays et donner de l’élan à raffermir encore davantage la coopération dans le domaine que vous dirigez à l’époque où il existe des cas de violation de la stabilité, des conflits internes, des guerres, des affrontements sanglants », a-t-il estimé.

Le président azerbaïdjanais s’est dit convaincu que la réunion du Conseil des commandants se déroulerait à haut niveau et les questions à discuter contribueront à renforcer encore plus la sécurité et la défense des frontières des pays.

Ensuite, Vladimir Koulichov, président du Conseil des commandants des gardes-frontières des pays de la CEI, premier directeur adjoint du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie, chef du Service des gardes-frontières

Il a exprimé, au nom des membres du Conseil des commandants des gardes-frontières des pays de la CEI, ses remerciements au président et au peuple azerbaïdjanais à l’occasion du Jour de l’Indépendance de l’Azerbaïdjan et sa gratitude pour l’occasion de tenir la prochaine réunion du Conseil dans la capitale azerbaïdjanaise.

Vladimir Koulichov a dit que l’année 2017 marquait le 25ème anniversaire de la fondation du Conseil des commandants des gardes-frontières des pays de la CEI. Puis, il a dit vouloir offrir des souvenirs au président azerbaïdjanais pour la contribution qu’il avait apportée au Conseil des commandants.

Vladimir Koulichov a remis au président Ilham Aliyev la médaille consacrée au 25ème anniversaire de la fondation du Conseil des commandants et les souvenirs.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter