POLITIQUE


Trois ans s’écoulent depuis la glorieuse victoire d’avril de l'armée azerbaïdjanaise

Bakou, 2 avril, AZERTAC

Trois ans s’écoulent depuis la glorieuse victoire d’avril de l'armée azerbaïdjanaise.

En réponse aux provocations des forces armées arméniennes, l’armée azerbaïdjanaise a infligé, le 2 avril 2016, une lourde défaite à l’ennemi par une contre-attaque rapide et a libéré une partie de plus de 2 mille hectares des territoires occupés des régions de Fuzouli, Djabraïl et Aghdéré. En plus, l’armée azerbaïdjanaise a pris le contrôle des milliers d’hectares de terres. Avec la «guerre des quatre jours», l’armée azerbaïdjanaise a apporté une joie de victoire à notre peuple 23 ans après.

L'objectif de la contre-attaque de l’armée azerbaïdjanaise était de neutraliser les forces armées arméniennes qui tiraient sur les localités résidentielles situées près de la ligne de contact. Car, depuis mars 2016, les unités des forces armées arméniennes tenaient sous un feu intense les localités résidentielles situées le long de front.

Afin d’aggraver la situation, les unités militaires arméniennes utilisaient l’artillerie pour tirer sur des positions de l’armée azerbaïdjanaise et les zones résidentielles non loin de la ligne de contact. Dans la nuit du 1er au 2 avril, l’ennemi a également ouvert le feu sur la population civile. Le côté azerbaïdjanais a décidé de prendre des mesures adéquates et de riposter.

Les combats les plus violents ont éclaté en direction d’Aghdéré-Terter-Aghdam et Fuzouli. Les unités des forces armées azerbaïdjanaises ont détruit en peu de temps les militaires et le matériel militaire de l’ennemi. A la suite des opérations réussies, les hauteurs en direction du village de Talych ont été libérées des occupants et le danger pour la ville de Naftalan a été surmonté. En outre, la colline stratégique de Lélétépé a été libérée. Cette colline permet de maintenir sous contrôle un vaste territoire en direction de la région de Fuzouli.

Environ 30 chars, plus de 25 systèmes d’artillerie et d’autres engins blindés de l’ennemi ont été détruits, 320 militaires arméniens ont été tués, 500 autres ont été blessés. L’armée azerbaïdjanaise a pris le contrôle des routes en direction d’Aghdéré-Madaghiz.

Les affrontements d’avril ont également démontré le professionnalisme de l’armée azerbaïdjanaise, qui était dans des positions défavorables avant la «guerre des quatre jours» et qui a pris des positions stratégiques grâce à une contre-attaque réussie. Ces collines, ces positions stratégiques, ainsi que d’autres territoires libérés permettent à l’armée azerbaïdjanaise de contrôler la situation et de prendre des mesures nécessaires.

Cette victoire a marqué le début du «Grand retour» dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan. La menace pour la population civile du village de Djodjoug Merdjanly a complètement été éliminée grâce à la libération de Lélétépé. Le processus de «Grand retour» a été lancé par le décret du chef de l’Etat, en date du 24 janvier 2017, portant reconstruction du village de Djodjoug Merdjanly et l’installation de la population.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules