RÉGIONS


Berdé subit à nouveau des tirs de missiles Smerch –  la communauté mondiale ferme les yeux sur le terrorisme arménien VIDEO

Bakou, 28 octobre, AZERTAC

Les troupes arméniennes, qui ne cessent de commettre des crimes de guerre, ont de nouveau tiré mercredi 28 octobre, en utilisant des lance-roquettes multiple Smerch, sur la population civile à Berdé.

Selon l’envoyé spécial de l’AZERTAC présent sur place, les troupes arméniennes ont frappé avec des bombes à sous-munitions, interdites par le droit international, le quartier densément peuplé et abritant des installations commerciales de la ville de Berdé, tuant 21 civils et blessant environ 70 autres. Des infrastructures civiles et des véhicules dans la ville ont subi de graves dommages.

Il est à noter qu’à la suite de l’attaque à la roquette de l’armée arménienne contre le village de Garayoussifli de la région de Berdé, le 27 octobre, 5 civils avaient été tués, dont une fille de 7 ans, et près de dix autres blessés.

L'Arménie ignore le cessez-le-feu pour la troisième fois. La déclaration conjointe adoptée à Moscou le 10 octobre, la déclaration de l'engagement, une nouvelle fois, grâce aux efforts de médiation de Paris le 18 octobre et l'accord de cessez-le-feu humanitaire d'urgence négocié à Washington le 24 octobre ont été gravement violés par l'Arménie.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules